Saint Thomas, patron des architectes

29/10/2021 | par François de Montlivault | Architectes

Thomas est, comme d’autres disciples, pêcheur sur le lac de Tibériade. Il apparaît dans les évangiles lors de la résurrection de Lazare et lors de la Dernière Cène. Cependant lorsque les disciples lui annoncent avoir vu le Seigneur ressuscité après sa crucifixion, il affirme qu’il n’y croirait que s’il pouvait mettre son doigt dans les plaies du Christ. La semaine suivante, alors que les douze disciples étaient réunis dans un local clos, le Christ leur apparut et s’adressant à Thomas lui dit de mettre son doigt sur les plaies de ses mains, et sa main dans son côté, et ainsi ne plus se montrer incrédule car « Heureux ceux qui croient sans avoir vu ». Ce doute lui valut le surnom de Thomas l’Incrédule ou le Sceptique. (NDLR : prémonitoire, non ?)

Dans la Légende dorée de Jacques de Voragine, « Thomas se rendit chez Gondopharès, le roi des Indes, où il réalisa les plans d’un palais merveilleux. Il fut payé d’une fortune en or. Puis le roi dû s’absenter pendant deux ans. Durant son absence, Thomas distribua tout son or aux pauvres et, par sa prédication, convertit une foule de gens. Quand le roi revint et qu’il apprit ce qu’avait fait Thomas, il le mit en prison en attendant de l’écorcher et de le brûler ».

La fin est décrite ainsi : Le roi des Indes se rendit compte de son erreur : le palais somptueux construit par St-Thomas se trouvait aux cieux. Il se jeta aux pieds de Thomas et lui demanda pardon. Thomas intervint : « Ils sont nombreux dans le ciel les châteaux bâtis pour les saints, mais on les achète avec des prières, des aumônes et de la foi ».

Saint Thomas par Georges de La Tour.
Saint Thomas par Georges de La Tour.

L’iconographie traditionnelle représente le saint portant une épée (iconographie qui apparaît au XIIIe siècle) ou une lance (iconographie du XVe siècle), pour évoquer son martyre.

Il a également comme attribut une équerre symbolisant sa fonction d’architecte.

Les catholiques fêtent la Saint Thomas le 3 juillet.... au début des congés de la construction 😉
Et comme dit le dicton : "A la saint Thomas, les jours grandissent d’un pas"

Un message, un commentaire ?